feng shui

Le Qi (énergie vitale)

Le Qi (prononcé « chi ») est un concept central dans le Feng Shui, ainsi que dans la culture et la philosophie chinoises en général. Il représente l’énergie vitale qui circule dans l’univers, les êtres vivants et les environnements construits. Le Qi est souvent comparé à l’air ou au souffle, car il est invisible, omniprésent et essentiel à la vie.

Dans le Feng Shui, le Qi est considéré comme la force motrice qui relie et anime tous les éléments de l’environnement. Il peut être positif (Sheng Qi) ou négatif (Sha Qi), selon son impact sur les individus et les espaces. Le but du Feng Shui est d’harmoniser et d’équilibrer le Qi dans les environnements, afin de favoriser la santé, la prospérité et le bien-être des occupants.

Le Qi circule de différentes manières dans l’environnement, en suivant des trajectoires spécifiques appelées « veines du dragon » ou « canaux de Qi ». Le flux de Qi peut être influencé par plusieurs facteurs, tels que les formes du paysage, les cours d’eau, les routes, les bâtiments et les objets. Les praticiens du Feng Shui analysent ces facteurs pour déterminer la qualité et la circulation du Qi dans un espace, et proposent des ajustements pour optimiser son flux.

Il est important de noter que le Qi est en constante évolution et qu’il est influencé par les cycles naturels (saisons, phases de la lune, etc.) ainsi que par les changements dans l’environnement construit. C’est pourquoi le Feng Shui est une pratique dynamique qui nécessite une attention régulière et des ajustements pour maintenir l’équilibre et l’harmonie énergétique.

Le Yin et le Yang

Le Yin et le Yang sont des concepts fondamentaux dans la philosophie chinoise et le Feng Shui, représentant les deux forces opposées et complémentaires qui régissent l’univers. Le Yin est associé à la féminité, la passivité, la réceptivité, l’obscurité et la froideur, tandis que le Yang est associé à la masculinité, l’activité, la créativité, la lumière et la chaleur. Ensemble, ils symbolisent l’équilibre et l’harmonie entre les différents aspects de la vie et de la nature.

Dans le Feng Shui, le Yin et le Yang sont utilisés pour décrire et évaluer l’énergie (Qi) des environnements et des espaces. Les espaces Yin sont généralement calmes, sombres, frais et propices à la détente et au repos, tandis que les espaces Yang sont lumineux, chauds, animés et stimulants. Le Feng Shui vise à équilibrer le Yin et le Yang dans les environnements, afin de créer des espaces harmonieux et adaptés aux besoins des occupants.

Pour équilibrer le Yin et le Yang, les praticiens du Feng Shui prennent en compte plusieurs facteurs, tels que :

La lumière : La lumière naturelle et artificielle influence l’énergie Yin et Yang d’un espace. Une lumière douce et tamisée crée une ambiance Yin, tandis qu’une lumière vive et directe crée une ambiance Yang.

Les couleurs : Les couleurs ont également un impact sur l’énergie Yin et Yang. Les couleurs sombres et froides, comme le bleu et le vert, sont associées au Yin, tandis que les couleurs claires et chaudes, comme le rouge et l’orange, sont associées au Yang.

Les matériaux : Les matériaux utilisés dans la décoration et l’aménagement d’un espace peuvent influencer l’énergie Yin et Yang. Les matériaux lourds, tels que le bois et la pierre, sont plus Yin, tandis que les matériaux légers, tels que le métal et le verre, sont plus Yang.

Les formes : Les formes et les motifs des objets et des meubles peuvent également affecter l’énergie Yin et Yang. Les formes arrondies et douces sont plus Yin, tandis que les formes angulaires et pointues sont plus Yang.

Les cinq éléments

Les cinq éléments, également appelés les « cinq phases » (Wu Xing) en chinois, sont un autre concept central du Feng Shui et de la philosophie chinoise. Les cinq éléments sont le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau. Ils représentent les différentes manifestations de l’énergie (Qi) dans la nature et sont utilisés pour décrire les interactions et les relations entre les phénomènes naturels et les objets.

Dans le Feng Shui, les cinq éléments sont employés pour équilibrer et harmoniser l’énergie d’un espace, en tenant compte des caractéristiques et des besoins des occupants. Chaque élément est associé à des qualités spécifiques, des couleurs, des formes et des matériaux, qui peuvent être utilisés pour renforcer ou atténuer l’énergie d’un espace.

Voici un aperçu des cinq éléments et de leurs associations :

Bois : Le Bois symbolise la croissance, la vitalité et la créativité. Il est associé aux couleurs vertes et aux formes verticales et colonnaires. Les matériaux naturels, tels que le bois et les plantes, sont également liés à cet élément.

Feu : Le Feu représente la passion, l’énergie et la transformation. Il est associé aux couleurs rouges et oranges, ainsi qu’aux formes triangulaires et pointues. Les sources de lumière, de chaleur et les objets évoquant le feu, tels que les bougies et les cheminées, sont liés à cet élément.

Terre : La Terre symbolise la stabilité, la sécurité et la nourriture. Elle est associée aux couleurs jaunes et brunes, ainsi qu’aux formes carrées et plates. Les matériaux tels que la terre cuite, la céramique et les objets en pierre sont également liés à cet élément.

Métal : Le Métal représente la clarté, la précision et la structure. Il est associé aux couleurs grises et blanches, ainsi qu’aux formes circulaires et arrondies. Les matériaux tels que le métal, le verre et les objets en acier inoxydable sont liés à cet élément.

Eau : L’Eau symbolise la fluidité, la communication et les émotions. Elle est associée aux couleurs bleues et noires, ainsi qu’aux formes ondulées et irrégulières. Les objets et les matériaux tels que les miroirs, les fontaines et les aquariums sont également liés à cet élément.

Dans le Feng Shui, les cinq éléments interagissent selon un cycle de production (où un élément nourrit un autre) et un cycle de contrôle (où un élément contrôle ou limite un autre). Les praticiens du Feng Shui utilisent ces cycles pour créer un équilibre harmonieux entre les éléments dans un espace, en fonction des besoins et des préférences des occupants.

Le cycle d'engendrement
Le cycle d'engendrement
Le cycle de contrôle
Le cycle de contrôle

Les huit trigrammes

Les 8 trigrammes

Les huit trigrammes, ou « Bagua » en chinois, sont un ensemble de symboles utilisés dans le Feng Shui, ainsi que dans d’autres disciplines de la philosophie chinoise, comme le Yi Jing (Livre des mutations). Chaque trigramme est composé de trois lignes, soit continues (représentant le Yang) ou brisées (représentant le Yin), qui symbolisent différentes combinaisons d’énergies Yin et Yang. Les huit trigrammes sont associés à divers aspects de la vie et de la nature et sont utilisés pour analyser et harmoniser l’énergie d’un espace.

Voici les huit trigrammes et leurs associations :

  • Qian (乾) : Ciel, créativité, masculinité, dirigeant, père
  • Dui (兌) : Lac, communication, échange, joie, fille cadette
  • Li (離) : Feu, passion, illumination, attachement, fille aînée
  • Zhen (震) : Tonnerre, mouvement, action, éveil, fils aîné
  • Xun (巽) : Vent, douceur, pénétration, souplesse, fille du milieu
  • Kan (坎) : Eau, abîme, danger, incertitude, fils du milieu
  • Gen (艮) : Montagne, immobilité, stabilité, méditation, fils cadet
  • Kun (坤) : Terre, réceptivité, féminité, soutien, mère

Dans le Feng Shui, les huit trigrammes sont souvent utilisés pour créer le « Bagua octogonal » ou « Bagua carré », qui est un diagramme représentant les huit directions cardinales et leurs associations énergétiques. Le Bagua est utilisé comme un outil d’analyse pour évaluer l’énergie d’un espace et déterminer les zones qui nécessitent des ajustements ou des améliorations.

 

Pour appliquer le Bagua dans le Feng Shui, les praticiens placent généralement le diagramme sur le plan d’un espace (maison, bureau, etc.) en alignant la partie inférieure du Bagua avec l’entrée principale. Ensuite, ils évaluent l’énergie des différentes zones du Bagua, en tenant compte des trigrammes et de leurs associations, et proposent des ajustements pour harmoniser l’énergie de l’espace.

 

Les huit trigrammes peuvent également être utilisés pour analyser les caractéristiques et les besoins énergétiques des occupants d’un espace, en fonction de leur date de naissance, de leur sexe et de leur position sociale. Cette approche, appelée « Feng Shui des huit mansions » ou « Feng Shui des huit demeures », aide les praticiens à personnaliser les ajustements du Feng Shui en fonction des besoins spécifiques de chaque individu.

Sébastien MORRA 

Formateur

  • REIKI RKL,
  • magnétisme,
  • médecine de l’habitât.